Présentation et test de la souris Logitech MX1000

Cet article présente la souris Logitech MX1000.

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   
Fiche technique
Optique ? oui
Résolution 800 dpi
Boutons 8
Interface USB ou PS/2
Connectivité Sans fil - RF
Ambidextre non
Gaucher non
Roulette Multidirectionnelle
Traitement de l'image 5.8 Mégapixels par seconde
Prix 40-50 euros

I. Présentation et caractéristiques

La MX1000 de Logitech est une souris sans fil. Elle est reliée à sa base par la technologie FastRF. Cette technologie utilise une fréquence à 27 Mhz et a un taux de transfert de 6 Kb/s. C'est à dire l'équivalent des souris filaires normales. Donc, n'ayez pas peur de perdre de la rapidité à cause de la technologie sans fil.

La souris utilise la technologie laser. Pour la petite histoire, c'est d'ailleurs la première souris laser. Cette technologie est une évolution des souris optiques. Au lieu d'utiliser une LED comme faisceau optique, on utilise un faisceau laser. Cela permet une bien meilleure précision. En général, on obtient un gain de 20% par rapport à une souris optique.

Au niveau de la résolution, elle affiche un correct 800 dpi. Il faut garder en mémoire que cette souris a déjà trois ans. Au niveau de la résolution, elle est maintenant dépassée par de nombreuses souris. Mais 800 dpi s'avèrent nettement suffisant pour la plupart des utilisations.

II. Le package

Voilà à quoi ressemble la souris encore emballée :

Le package encore fermé
Le package encore fermé

Et voilà le contenu de ce package :

Le contenu du package
Le contenu du package

Il contient donc :

  • La souris MX1000
  • La base de chargement
  • L'alimentation de la base
  • Un adaptateur USB vers PS/2
  • Le CD des drivers
  • La documentation habituelle

Il y a donc tout ce qu'il nous faut pour commencer.

III. Les boutons

La souris MX1000 compte pas moins de 8 boutons. Voilà les différents boutons que vous retrouverez sur cette souris :

  • Les inévitables boutons gauches et droits
  • La molette, avec cette fois une spécialité. En effet, on peut non seulement naviguer de haut en bas mais aussi de gauche à droite avec cette molette. Elle peut donc naviguer dans les 4 directions
  • Les boutons de défilement. On peut aussi utiliser ces boutons, placés dans l'axe de la molette, pour naviguer de bas en haut. C'est plus agréable pour scroller de longs documents.
  • Les boutons précédent et suivant. Sur la gauche de la souris, on retrouve deux boutons qui permettent d'utiliser les fonctions suivants et précédents dans les navigateurs.
  • Le bouton multifonction. Par défaut, ce bouton, situé entre les boutons précédents et suivants fait office de navigateur entre les applications. Il ouvre une fenêtre assez proche de celle qui s'affiche lors d'un Alt-Tab sous Windows.

La souris a également d'autres boutons sur le dessous :

  • Bouton On/Off. Ce bouton permet d'éteindre la souris. Cela permet d'économiser la batterie sans remettre la souris sur la base
  • Bouton reset. Ce bouton permet de réinitialiser la connexion avec la base sur un autre canal de transmission. Il suffit pour cela d'utiliser le bouton de reset de la souris ou de la base puis d'appuyer sur l'autre afin que le changement soit effectif.

IV. Installation

La molette, avec cette fois une spécialité. En effet, on peut non seulement naviguer de haut en bas mais aussi de gauche à droite avec cette molette. Elle peut donc naviguer dans les 4 directions

Et voilà, votre souris est prête à l'emploi.

Les drivers ne sont pas obligatoires. En effet Windows XP et Windows Vista reconnaissent automatiquement la souris et je pense qu'il en va de même pour Windows 2000. Néanmoins, ces drivers permettent plus de choses. Je vous conseille donc de les installer. Cela permettra une meilleure configuration de votre souris. Cela vous permettra par exemple d'utiliser le bouton multifonction pour afficher la fenêtre de sélection des applications.

Il y a néanmoins encore quelques bugs avec ces drivers. Par exemple, sous Firefox, quand votre curseur est dans une zone de texte et que vous utiliser le bouton suivant ou précédent, un caractère spécial est ajouté dans la zone de texte, ce qui n'est guère pratique.

V. Esthétisme et prise en main

Pour commencer, cette souris n'est malheureusement pas faite pour les gauchers. Elle est uniquement pour les droitiers.

Au niveau de la prise en main, il n'y a rien à dire si ce n'est qu'elle est parfaite. En effet, le pouce trouve tout seul sa place dans un renfoncement à gauche juste en dessous des boutons. Il est donc très rapide d'accéder à ces boutons. C'est pareil pour l'auriculaire qui trouve sa place dans un renfoncement à droite.

Une chose qui risque de vous surprendre, c'est le poids de cette souris. En effet, elle pèse tout de même 175 grammes. Au début, on a tendance à se laisser entrainer par son poids, mais on s'y fait très vite. Et après un court temps d'adaptation, notre main ne fait plus qu'un avec la souris.

Sinon, au niveau de l'esthétisme, la souris est très agréable à regarder. Les couleurs (noir, bleu et gris pour mon modèle) se marient très bien. Un avantage indéniable de cette souris est son indicateur de charge qui affiche le niveau de charge de la batterie de la souris. En plus d'être pratique, c'est également très esthétique. Bien sûr, quand il est question d'esthétisme, c'est toujours une histoire de gout.

Voilà à quoi ressemble la souris :

La souris
La souris

VI. Le rechargement

Comme toute souris sans fil, la MX1000 doit également être rechargée de temps en temps. Sur ce point-là, l'autonomie est excellente. Je l'ai déjà laissé plus de 2-3 jours sans la charger sans que l'indicateur de charge ne bouge. Certaines personnes indiquent qu'elle tient facilement 15 jours sans être chargée. Donc il ne faut pas vous faire de soucis de ce côté là.

Au niveau de la batterie, c'est une batterie Lithium Ion à l'intérieur de la souris (démontable en enlevant plusieurs vis). Cela permet une plus grande autonomie mais par contre, on ne peut pas la changer rapidement par autre chose, comme c'est le cas avec une souris à pile rechargeable avec laquelle il suffisait de changer les piles pour récupérer très vite sa souris. Mais sa très bonne autonomie efface ce problème. Il vous suffit de la mettre régulièrement à charger et vous n'aurez jamais de problème de ce côté-là.

Au niveau du chargement, c'est très court; en 1 heure et demie, la batterie à plat est entièrement chargée.

Pour ce qui est de la base, elle est très bien faite. La souris prend vite sa place dans la base et il est rare que la position ne soit pas bonne tout de suite. On peut débrancher la base du 220V pendant l'utilisation pour économiser du courant.

VI. Le jeu

Au niveau du jeu, la MX1000 n'est certes plus la meilleure du fait de son âge, mais elle reste largement suffisante pour la plupart des joueurs. Après, il est sûr que les dernières souris la dépasse, par exemple, en pouvant modifier l'inertie de la souris au moyen de poids ou avec des résolutions beaucoup plus élevées.

Au niveau du chargement, c'est très court; en 1 heure et demie, la batterie à plat est entièrement chargée.

Elle est nettement assez précise pour le jeu et si vous aviez une souris toute simple avant celle-ci, la différence sera frappante. Le moteur MX-Laser et les pattes de la souris ultra-glissants, vous assurent en effet une vitesse très élevée qui en séduira plus d'un.

Par contre, avec les jeux, il vous faudra bien configurer le logiciel SetPoint pour indiquer de prendre en compte les paramètres du jeu et non pas ceux du système d'exploitation. Si vous ne faites pas ça, les paramètres du jeu ne seront pas pris en compte.

VIII. Conclusion

En conclusion, cette souris se révèle vraiment excellente pour toutes les sortes d'utilisations. On pourra juste regretter ses pilotes imparfaits et son prix un peu élevé. Je l'ai payé 75 CHF, c'est à dire environ 45 euros.

Mais ce prix est largement mérité au vu de ses avantages. Ceux-ci étant nombreux : Sa précision, sa très grande autonomie, sa prise en main parfaite et sa molette à 4 directions.

Les + Les -
Précision
Autonomie
Prise en main
Design
Molette 4D
Le prix
Les pilotes

VIII-A. Remerciements

Je tiens à remercier Etanne pour sa correction orthographique ainsi qu'à Louis-Guillaume Morand et Janitrix pour leurs critiques.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  










Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2009 Baptiste Wicht. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.