I. Introduction

La mémoire RAM (Random Access Memory, mémoire à accès aléatoire) d'un ordinateur sert à stocker les données lors de leur traitement. Le système d'exploitation va charger en mémoire les fichiers utiles à son bon fonctionnement et il en va de même pour tous les programmes que vous exécutez sur votre ordinateur. Il est donc indispensable d'avoir une assez grande quantité de mémoire vive pour accueillir toutes ces données.

La mémoire vive est caractérisée par 2 choses :

  • La vitesse d'accès aux données : L'accès aux données est extrêmement rapide dans la RAM, bien plus rapide que pour un disque dur. C'est essentiel pour fournir les informations assez rapidement au processeur pour qu'il puisse les traiter.
  • La volatilité : les données ne restent pas dans la mémoire après l'extinction de l'ordinateur, ce n'est pas comme un disque dur ou de la mémoire morte, ce n'est pas un vrai média de stockage, c'est seulement un média de stockage temporaire.

Si un PC n'a pas assez de mémoire, le système d'exploitation va simuler de la mémoire virtuelle en utilisant le disque dur, mais comme dit plus haut, les accès sur le disque dur sont beaucoup plus lents et les performances du système vont donc beaucoup en pâtir.

Il est donc essentiel de bien choisir ses barrettes de mémoire.

Barrette de mémoire
Barrette de mémoire

II. La taille

La première chose à définir est surtout la quantité de mémoire vive dont vous allez avoir besoin. Le minimum étant généralement de 512 Mo, mais cela se révèlera tout juste suffisant même sous Windows XP et ne fera pas tourner Vista. Pour ce qui est de Windows Seven, vous pouvez le faire tourner avec 512Mo, mais ce sera très limité.

C'est pourquoi, je vous conseille de prendre au moins 1 Go de mémoire vive, mieux encore 2 Go. Après, il faudra voir avec les applications que vous allez utiliser en plus du système d'exploitation, certains programmes étant très gourmands en mémoire. Si vous comptez faire du traitement d'image ou de vidéos ou jouer aux derniers jeux du marché, je vous conseille de passer à 2Go de mémoire. Vous pouvez aussi choisir d'en mettre encore plus pour être sûr que tout marche, mais pour le moment, 2Go suffisent pour un ordinateur personnel. Si vous utilisez plus de 2Go, faites attention à ce que votre système d'exploitation le supporte. Il ne sert à rien d'avoir 4Go de Ram, si votre OS n'en reconnaît que 3. Seuls les systèmes d'exploitation 64 bits peuvent reconnaître plus de 3 Go de mémoire vive. En général, les dernières cartes mères utilisent la technologie Dual Channel pour les barrettes de mémoires, c'est à dire qu'on exploite les barrettes par paire pour cumuler la bande passante. Avec cette technologie, il vous faudra utiliser ensemble 2 barrettes de mêmes caractéristiques, 2 barrette identiques et du même constructeur est préférable. A noter que certaines cartes mères vont jusqu'à utiliser la technologie Quad Channel qui, comme vous l'aurez certainement compris, utilise les barrettes non plus par 2, mais par 4.

Les cartes mères actuelles ont habituellement 4 emplacements mémoires. Je vous conseille de n'en utiliser que 2 pour le début, cela rendra plus facile une éventuelle mise à jour de votre configuration. Il n'est pas très intéressant d'acheter 4 barrettes de 512 Mo et remplir tous les emplacements mémoires en une fois. Je vous conseille plutôt d'en acheter 2 d'un Go. Les prix seront quasi équivalents.

III. Le type

Il existe plusieurs types de mémoires avec pour chaque type plusieurs normes. Voici les 3 principaux types :

  • SDR-SDRAM : Ce type ne se vend plus actuellement mais est encore présent dans quelques ordinateurs. Une barrette comptait 168 broches et possédait 2 détrompeurs.
  • DDR-SDRAM : La DDR est une amélioration de la SDR, elle offre de meilleures fréquences de fonctionnement. Elle comporte 184 broches et un détrompeur. Elle a été remplacée par la DDR2 est n'est plus conseillée aujourd'hui.
  • DDR2-SDRAM : L'évolution de la DDR. Toutes les nouvelles cartes mères utilisent ce type de mémoire. Elle permet d'encore plus hautes fréquences que la DDR. Elle possède 240 broches et bien que physiquement identique à la DDR, elle n'est pas compatible.
  • DDR3-SDRAM : Cette technologie est très récente et encore très peu utilisée. Les cartes mères supportent de plus en plus ce type de mémoire.

La tendance actuelle est à la DDR2 et les nouvelles cartes mères sont toutes compatibles avec cette norme. C'est pourquoi, je vous conseille de directement utiliser de la DDR2. Si vraiment vous voulez des performances optimales, vous pouvez opter pour de la DDR3, mais ce n'est nécessaire que dans le cas de très grosses configurations.

Il y a ensuite différentes normes pour chacun des types énoncés ci-dessus. Ces normes indiquent la fréquence de fonctionnement de la barrette. La DDR2 a une fréquence interne et une fréquence externe. Voilà les différentes normes :

  • DDR2 400 - PC2-3200 : Fréquence Externe (FE) : 200Mhz, Fréquence Interne (FI) : 100Mhz
  • DDR2 533 - PC2-4200 : FE : 266, FI : 133
  • DDR2 667 - PC2-5300 : FE : 333, FI : 166
  • DDR2 800 - PC2-6400 : FE : 400, FI : 200
  • DDR2 1000 - PC2-8000 : FE : 500, FI : 250
  • DDR2 1066 - PC2-8500 : FE : 533, FI : 266
  • DDR2 1200 - PC2-10000 : FE : 600, FI : 300

Plus la fréquence est élevée, plus l'accès aux données est rapide. Néanmoins, comme vous le verrez au chapitre suivant, il ne suffit pas d'avoir une haute fréquence. En effet, une fréquence très haute ne sert à rien avec des latences très élevées.

La carte mère ayant également une fréquence de fonctionnement, il faut donc faire attention à ce que la fréquence de la carte mère ne bride pas ses performances et vice-versa. Les cartes mères n'acceptent pas toutes les normes, il vous faudra donc contrôler la compatibilité entre la carte mère et votre mémoire. Evidemment, plus vous choisissez une fréquence élevée, plus ce sera coûteux. Il vous faut donc choisir le juste milieu entre performances et coût.

Certaines cartes mères peuvent limiter le nombre de chip d'un certain type. Par exemple une carte mère XXX peut ne supporter que 3 barrettes mémoires de type YYY et du constructeur ZZZ.

Pour les personnes voulant s'adonner à l'overclocking, je vous conseille de prendre une barrette à très haute fréquence (DDR2 1066 et supérieure). Mais pour ceux qui veulent une simple configuration, des fréquences plus basses leur conviendront bien, comme par exemple la DDR2 800 qui est un peu passe-partout et qui se trouve à des prix très corrects.

Pour les personnes interessées par les très hautes fréquences, voici les fréquences de la norme DDR3 :

  • DDR3-800 : 100 MHz- 400 MHz
  • DDR3-1066 : 133 MHz - 533 MHz
  • DDR3-1333 : 166 MHz -à 667 MHz
  • DDR3-1600 : 200 MHz - 800 MHz
  • DDR3-1800 : 225 MHz - 900 MHz
  • DDR3-1866 : 233 MHz - 933 MHz
  • DDR3-2000 : 250 MHz - 1000 MHz
  • DDR3-2133 : 266 MHz - 1066 MHz
  • DDR3-2200 : 275 MHz - 1100 MHz
  • DDR3-2300 : 287 MHz - 1150 MHz

Pour le choix d'une mémoire DDR3, le meilleur critère est le prix. Prenez le standard le plus en accord avec votre budget.

IV. La synchronisation

Une autre caractéristique de la mémoire vive est le nombre de cycles d'horloge nécessaires pour accéder à une donnée stockée en mémoire. Cette caractéristique est représentée par 4 chiffres (2-3-3-2 par exemple). Voilà ce que ces 4 chiffres représentent :

  1. CAS (Column Address Strobe) Delay ou CAS Latency : Temps d'accès à une colonne. C'est à dire le nombre de cycles d'horloge qui s'écoulent entre la demande de lecture et l'arrivée de la donnée.
  2. RAS (Row Address Strobe) Precharge Time : Nombre de cycles d'horloge entre 2 opérations RAS.
  3. RAS To CAS Delay : Temps d'accès de passage d'une ligne à une colonne
  4. RAS Active Time : Temps d'accès à une ligne.

Plus les timings sont bas plus la barrette est rapide, mais il faut faire attention à garder un bon équilibre entre les différents timings.

Il est possible de changer les timings auxquels la mémoire fonctionne (dans le BIOS en général), mais ces manipulations peuvent être dangereuses pour les barrettes et comme ce n'est pas le thème de cet article, je ne vais pas m'étendre plus sur le sujet.

Ce paramètre n'est pas le plus important à prendre en compte lors de l'achat, mais il ne faut tout de même pas l'oublier. Je vous conseille de prendre une barrette avec des timings de 3-3-3-8 ou moins si vous trouvez. Si vous voulez vraiment des performances maximales, vous pouvez descendre jusqu'à 2-2-2-5, mais le prix risque de vous faire peur. Sachez également que les timings sont maintenant moins importants avec la DDR2 qu'ils ne l'étaient avec la DDR. C'est pareil avec la DDR3, les timings ne se sont pas améliorés et les timings moyens de la DDR3 sont plus faibles que les moyennes de la DDR2.

V. Divers

Une autre question qu'on peut se poser est : "Barrette de marque ou noname ?". Cela dépend des gouts et du budget, mais pour la mémoire, je vous conseille les barrettes de marque. Les performances sont en général au rendez-vous et la barrette est souvent garantie très longtemps (à vie en général même). Dans les grands constructeurs de mémoire RAM, on peut citer Corsair, Kingston ou Crucial. Vous aurez très rarement des problèmes avec des barrettes venant de ces constructeurs.

Habituellement, les barrettes mémoires n'ont pas besoin d'être refroidies spécialement, mais sur les grosses configurations très utilisées, il peut être utile de refroidir ces barrettes. Le meilleur moyen est d'utiliser un simple dissipateur thermique (beaucoup de barrettes sont d'ailleurs directement vendues avec). Il y a néanmoins d'autres systèmes comme le refroidissement liquide ou des systèmes de ventilation pour mémoire, mais je n'ai encore jamais vu de cas ou les dissipateurs ne suffisaient pas.

VI. Conclusion

La première chose à considérer est la quantité de mémoire vive nécessaire, une fois ceci fait, il vous faut voir en fonction de votre carte mère quelles barrettes vous pouvez utiliser et faire le bon choix parmi les possibilités en considérant les besoins de performances.

Voilà, j'espère que cet article a pu vous être utile pour le choix de vos barrettes de mémoire.

Je tiens à remercier Vow, Louis-Guillaume Morand, Lou Pitchoun, Vincent Brabant, Laurent Dardenne ainsi que Dut pour leurs relectures attentives.